TOGO- la vie chère comme arme d’asservissement du peuple par un régime sans âme.

« TOGO- la vie chère comme arme d’asservissement du peuple par un régime sans âme .

Je n’exagère rien . Vu le coût des transports en commun , c’est à pied que certains de nos compatriotes se rendent sur leur lieu de travail . Il faut être aux côtés du peuple pour connaitre ses nobles aspirations , mais aussi compredre sa colère . Au Togo , tout échappe au chef de l’état . Malgré les nombreuses dettes , malgré les efforts de son peuple et de sa diaspora , Faure Gnassingbé est incapable de remettre debout son pays .
C’est la consommation abusive et excessive de son régime et de leurs amis qui condamne nos populations à la misère et à la pauvreté . L’ augmentation des prix sur les produits petroliers est une double peine pour les travailleurs , les chômeurs et tous les laisser pour compte . »

L’image contient peut-être : une personne ou plus
L’image contient peut-être : une personne ou plus et feu

 

*Je partage le post Agrigna Agouda concernant la rébellion et le mouvement qui se forme au Togo contre le pouvoir en place

*Je mets cet extrait de ce texte écrit il y a un an pour donner du courage à tous ceux qui m’ont écrit (le plus souvent en MP) parce qu’ils se retrouvaient un peu dans mon histoire, parce qu’ils avaient beaucoup subis d’injustices…

« ON SORT TOUJOURS GAGNANT
D’UN COMBAT ÉTHIQUE
On sort toujours gagnant d’un combat éthique. On en sort plus humain… Et le fait qu’on ait pu résister malgré toutes les répressions montre que c’est possible… Et donc ce n’est pas perdu … C’est donc utile à la cause.

Il faut combattre !!!

L’HUMANITE EST TOUJOURS GAGNANTE DU COMBAT
L’humanité est toujours gagnante du combat. S’il n’y avait que des fuyards, la déclaration des droits de l’homme et du citoyen n’aurait jamais existé, Toussaint Louverture et ses camarades ne se seraient jamais rebellés contre l’esclavage et les esclaves seraient toujours dans les champs de coton à travailler dix huit heures par jour sous la menace du coup de bâton, les nazis seraient toujours au pouvoir ….

Mais Henri Laborit a raison quand il écrit :

Laborit et son équipe du Laboratoire
d’Eutonologie (années 1980)
« Dans ce monde de la réalité, il est possible de jouer jusqu’au bord de la rupture avec le groupe dominant, et de fuir en établissant des relations avec d’autres groupes si nécessaire, et en gardant intacte sa gratification imaginaire, la seule qui soit essentielle et hors d’atteinte des groupes sociaux. »

Dans le combat, il faut parfois savoir fuir. Il est surtout important de ne pas perdre de vu que l’entreprise de discrédit organisée contre vous par le camp d’adverse n’est qu’une imposture basée sur des préjugés et des rumeurs.
Leurs attaques psychologiques ne doivent pas pouvoir atteindre l’individu sain. Pour ce faire, il peut être utile de se reculer, de fuir ce « milieu » pour reprendre ses esprits, retrouver la raison et donc être plus fort pour faire gagner les idées de justice et de liberté. »

http://institproentraideantiviolencesaenfantsantifranceafri…

Par Julie Amadis
#IpEaVaEaFaF
Le 04/02/2017
julie-amadie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s